L’Estérel Resort, selon Jean-Michel Dufaux

Jean-Michel Dufaux| 08 juin 2017

Je n’étais jamais allé à l’Esterel Resort, ni depuis son ouverture, ni depuis ses rénovations majeures d’il y a quelques années. Quelle belle découverte. Moi qui est un véritable fan du look contemporain et épuré, je me retrouvais dans un endroit qui correspondait vraiment à mes goûts. Ici, pas de cabane-au-canada, pas de bois rond, pas de carreauté en hommage aux bûcherons d’antan. Belle initiative d’y aller avec un environnement plus urbain et au goût du jour qui s’incorpore très bien dans le très beau décor des Laurentides.

Cet hôtel, avec une histoire fascinante, a vu sa première mouture dans les années 30 comme centre nautique suite à l’investissement majeur d’un Belge fortuné. On peut d’ailleurs admirer les photos d’antan dans le couloir reliant les 2 unités principales de l’hôtel. C’était le rendez-vous de la bourgeoisie québécoise et du Nord-Est américain, un peu à l’image de Tremblant.

L’hôtel passe par la suite à des intérêts québecois. En effet le prospère homme d’affaires abitibien Fridolin Simard voit tout le potentiel de l’endroit et le transforme en hôtel et centre de villégiature.

Il y a quelques années, en 2009, une rénovation majeure fut entamée. L’hôtel n’avait pas été retouché depuis la fin des années ’50 et il avait besoin d’être dépoussiéré, entre autres, au niveau du style. Le travail effectué est colossal et s’avère une réussite sur toute la ligne. On a conservé l’ossature de l’ancien hôtel et sa couleur blanche qui découpe l’horizon. L’endroit est vraiment spectaculaire et offre une vue imprenable sur le très beau lac Dupuis à ses pieds.

Très impressionné également par la restauration. Des plats de qualité, des produits frais, et des portions généreuses dans toutes les assiettes, ce qui n’est pas toujours le cas dans certains restaurants à la mode. Les tartares, le thon,le cerf et le moelleux au chocolat étaient tous digne de mention, pour ne nommer que ceux-là.

Le restaurant possède l’une des plus belles caves à vin au Québec, et même au Canada. Belle idée que celle de prendre l’apéritif à côté du cellier suivie d’une visite de ce dernier en compagnie d’un sommelier passionné et passionnant. Leur collection de grands crus est d’ailleurs vraiment impressionnante.

Les suites et chambres offrent tout le confort d’une grande adresse. Au total, 200 unitées, 95 dans la section Évolution et 105 dans la section Émotion. Et le spa est également très beau, reservé exclusivement aux clients de l’hôtel, ce qui ajoute à son charme puisqu’il ne sera jamais trop achalandé lorsque vous déciderez de profiter des saunas secs, vapeurs ou des bains tourbillons à l’extérieur, voisins de la grande piscine.

Beaucoup apprécié également ma balade sur le lac en ponton. On fait un tour de 90 minutes sur les lacs avoisinants du lac Dupuis, et on peut même apercevoir au loin 2 des résidences d’été dessinées par le grand architecte québécois Roger D’Astous. Tout ça accompagné d’une bouteille de bulles et d’un très bon tartare de saumon.

Bref, une bien belle adresse au Québec. Un luxe à se payer une fois dans l’année. L’endroit idéal également lorsque vous aurez des amis de l’étranger et que vous voulez leur montrer le meilleur du Québec.

PS: Merci au service de presse de l’hôtel pour certaines photos extérieures. Le temps étant ce qu’il est parfois au Québec, disons que je n’ai pas eu la plus belle des journées! Mais, malgré la pluie, ce fut un séjour des plus agréables.

Siège Hublot

Siège Hublot, c’est plus qu’un carnet voyage, c’est une destination en soi. À travers nos périples, vous partirez à la découverte de destinations enrichissantes en plus d’ouvrir votre esprit à de nouveaux horizons. Avec, toujours, une facture visuelle et des photos qui vous donneront le goût de voyager. Siège hublot, c’est une fenêtre sur le monde, embarquez avec nous !

Visitez le site web de Siège Hublot
Share on Facebook330Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0