Estérel Resort: un monde d’inspiration!

Marie-Michèle Imbleau| 25 août 2017

L’ouverture sur le monde… un beau livre d’histoire que l’on s’offre et que l’on savoure. Je suis une amoureuse du monde et du voyage. Je m’envole aussi souvent que mon portefeuille et mon calendrier me le permettent, mais j’apprends depuis peu à découvrir mon Québec et même mes Laurentides. Je dois dire que ça me nourrit tout autant.

On m’a récemment proposé Estérel Resort. Je suis de Saint-Sauveur, donc cette escapade se trouve à seulement 20 minutes de la maison. Ancienne employée de l’industrie touristique, j’avais l’impression de connaître cet hôtel, mais en vérité, je ne me l’étais jamais vraiment offert. WOW… J’y suis donc allée dans le but de vivre ce havre de paix, de m’y inspirer, et surtout, dans le but de savoir : l’Estérel Resort, de quoi s’inspire-t-il?

Dès mon arrivée, j’ai ressenti une vague de vacances. Bien que les petits villages riverains de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et de l’Estérel aient un petit je-ne-sais-quoi qui appelle à la relâche, mes premiers instants sur le site m’ont rappelé cette fébrilité que l’on ressent à notre premier voyage tout inclus au Mexique entre amis.

Tant du côté Émotion que du côté Évolution, le décor est moderne, mais empreint de cette chaleur tant recherchée dans un hôtel de romance et de détente. On y entre, on respire un bon coup et on s’assoit au bar devant cette sublime vue sur le lac. L’apéro est bon.

Pour une visite estivale, le point central de cet hôtel est sans aucun doute le coin piscines. Livre, crème solaire et nouveau maillot de bain en main, on y goûte parfois les plages méditerranéennes avec ses grandes chaises blanches de rotin et ses piscines bleu ciel. Prendre une pause de soleil pour commander une Margarita (délicieuse en passant) au petit bar aux allures californiennes avec ses balançoires, son ambiance surf, et son toit de paille : un must!

Ensuite, c’est au tour de la Scandinavie d’inspirer l’Estérel Resort

Après cette journée au soleil, le menu savoureux du Bistro à Champlain m’attendait. On y goûte évidemment la France et son raffinement culinaire. Fermé depuis l’automne, ce lieu culte des Laurentides a pu renaître dernièrement entre les murs d’Estérel Resort, au grand bonheur des épicuriens. Le Bistro apporte avec lui ses quelque 5000 bouteilles de vin (Pétrus 1953 inclus). L’un des trois restaurants de l’hôtel, mon préféré.

Finalement, le nirvana de ma visite, m’endormir avec ce petit vent du nord, typique d’un bord de lac. L’Estérel Resort, c’est avant tout le meilleur des Laurentides.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0