Coups de coeur automnaux des sommeliers

Vincent Auffray| 09 novembre 2016

À chaque mois, nos sommeliers explorent notre impressionnante cave à vin et tente de vous faire découvrir les petits trésors qui s’y cachent durant nos visites-dégustations quotidiennes. Voici leurs coups de cœur cet automne et un petit aperçu de l’expérience des visites-dégustations que nous tenons quotidiennement, entre 16 h 30 et 18 h 30.

Vin blanc

Domaine Simon Bize & Fils, Les Champlains, Bourgogne, France, 2014

Vigne plantée en 1993 et 1996 sur le côté est du coteau. Les vins se présentent avec plus de richesse, de rondeur et de plénitude. Le sol est très caillouteux comme en témoigne les meurgers avoisinants. Un petit reposoir le domine. Il a été réalisé à l’initiative du personnel du domaine, en hommage à la famille Bize.

À servir à l’apéritif, entre amis, avec des fromages ou du poisson.

Vins rouges

Dussek, Syrah, Columbia Valley, États-Unis, 2012

Nous sommes ici en présence d’une très belle syrah de l’état de Washington qui est d’inspiration française. La fraicheur et la finesse nous surprend à l’attaque. Le poivre du moulin est la note principale de cette syrah vieilli en fût de chêne français pendant 20 mois (35% de chêne neuf et 65% de chêne neutre). Du plaisir en bouche et un vin des plus digestes qui nous donne le goût d’en prendre un autre verre.

À servir avec une viande qui a été mijotée pendant plusieurs heures, comme une macreuse de bœuf, par exemple.

Palacios Remondo, La Montesa, Rioja, Espagne, 2013

Robe de couleur rouge cerise de bonne intensité. Nez complexe d’où émanent des parfums de mûre, de réglisse et de moka. Il est également marqué par de subtiles notes florales. Prenez plaisir à déguster ce rouge sec possédant une agréable fraîcheur et doté de tannins enrobés. Fidèle aux arômes perçus à l’olfaction, il rappelle des saveurs d’épices et de fruits rouges mûrs. Il dévoile une bouche ample qui s’estompe dans une finale assez persistante.

À servir avec de la viande. Nous conseillons un magret de canard, juste saisit sur la peau, agrémenté d’une sauce aux fruits rouges. Les côtés à la fois croustillants et juteux du magret de canard, avec la sauce se marieront à merveille avec ce vin.

Pour se faire plaisir

Domaine Trévallon, Bouches-du-Rhône, France, 1998

Vin arborant une robe rubis plutôt intense. Nez puissant dégageant des arômes de poivre noir fraîchement moulu, de cerise, de terre humide et de violette. Il est aussi marqué par des effluves de garrigue et d’humus. Prenez plaisir à savourer ce rouge sec possédant une agréable fraîcheur et pourvu de tannins enrobés. Il offre une bouche ample qui se prolonge dans une finale persistante.

À servir en plat principal à partager, pour se faire plaisir. Ce serait parfait avec un ribs de veau, avec une compotée de champignons et une sauce au foie gras.

Bonne dégustation!

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0