Une épopée qui se poursuit

L'histoire du Bistro à Champlain

 

Les passionnés de vin ont tous un jour entendu le nom de Champlain Charest, l’un des collectionneurs de vin les plus célèbres du Québec. Sa cave était réputée à travers le monde pour ses bouteilles uniques, ses grands formats et ses vins de renom.

C’est en 2015 qu’Estérel Resort fait l’acquisition des 5000 dernières bouteilles de la collection de vins de Champlain Charest, s’engageant du même coup à poursuivre le rêve de son bâtisseur.  Pour préserver la richesse du patrimoine du collectionneur Champlain Charest, Estérel Resort change le nom de son restaurant gastronomique, L’ultime, pour « Bistro à Champlain ».

Le collectionneur

Champlain Charest

Radiologue de formation, Champlain Charest ne se doutait sûrement pas, lorsque son ami André Légaré l’a initié au vin dans les années 1960, qu’il allait un jour devenir le collectionneur de vin le plus célèbre du Québec!

Sa cave était si exceptionnelle qu’à compter de 1988, elle a obtenu chaque année le Grand Award de la réputée revue Wine Spectator, une première au Canada. En plus de conserver cette cave au Québec, l’équipe d’Estérel Resort s’est engagée à suivre les pas de Champlain Charest, à conserver les liens tissés avec les producteurs au cours des années et à faire grandir une des plus belles caves du Canada.

La Tâche, Richebourg, Romanée-Conti, ou encore Petrus, Barolo, Yquem, ne sont que quelques-unes des bouteilles conservées dans notre nouvelle cave à vin moderne et hautement sécurisée.

La Grande Traversée

Le Bistro à Champlain est une enseigne mythique qui a eu pignon sur rue à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson durant plus de 40 ans, dans l’ancien magasin général du village, situé juste à côté de l’église.

On venait de loin pour y déguster des vins d’exception, savourer un bon repas – l’établissement avait remporté un prix Quatre Diamants CAA en 2008 – et admirer les oeuvres du célèbre peintre Jean-Paul Riopelle, un proche ami de Champlain Charest.

Crédits photo : Francis Labbé, Radio-Canada
Crédits photo : Francis Labbé, Radio-Canada

Lorsque M. Charest en annonça la fermeture, en 2014, c’est une véritable institution qui allait disparaître, ce qui représentait une grande perte pour la région. L’idée de préserver cette icône a alors rapidement cheminé dans la tête des propriétaires d’Estérel Resort, ce qui fut concrétisé en 2015. Toutefois, pour assurer une succession réussie, il était apparu essentiel de bâtir des ponts avec quelques-uns des producteurs européens de M. Charest, ce qui a mené à un premier périple en Bourgogne.

Bâtir des ponts

Région mythique de la France produisant plus de 200 M de bouteilles chaque année, la Bourgogne est surtout reconnue pour ses pinots noirs et ses chardonnays. M. Champlain Charest s’est d’ailleurs joint à l’équipe d’Estérel Resort pour le voyage, question de faire les présentations et de revoir de vieux amis!

Après une dizaine de jours, une douzaine de vignobles, plus de 200 bouteilles et un nombre incalculable de rencontres, il est rapidement apparu que ce projet d’envergure en vallait la peine, ne serait-ce que pour perpétuer la vocation oenophile de la région et faire honneur au nom de Champlain Charest.

Ce périple très symbolique était aussi une manière assez immersive de transmettre les connaissances et la passion de Champlain Charest à ses successeurs. Ce voyage fait en famille à travers des paysages à couper le souffle a permis de tisser des liens avec des passionnés et professionnels du domaine vinicole, dont Pascal Marchand, Alain Burguet, Cyril Payon, Claude Chevalier et plusieurs autres.

Ce n’était pas la première fois que M. Charest faisait la grande traversée, et il espérait de tout cœur que ce ne serait pas la dernière! La légende du monde vinicole n’a toujours pas fait le périple durant la période des vendanges, et c’est un rêve qu’il souhaite réaliser plus que tout.

Jusqu’à aujourd’hui

Le patrimoine de Champlain Charest a traversé le lac Masson jusqu’au lac Dupuis, à moins de deux milles marins de l’ancien magasin général, sur le site d’Estérel Resort. Afin de le mettre en valeur, un cellier moderne ainsi qu’une salle de dégustation sont spécialement aménagés dans la nouvelle cave à vin. Le restaurant, quant à lui, revit de plus belle avec sa vue qui domine le lac et la nature.

Finalement, l’épouse de M. Charest, Monique Nadeau, participe encore à ce jour à la conservation et à la pérennisation de cette fabuleuse collection. Aussi, il est parfois possible d’y croiser M. Charest, en chair et en os, qui prendra grand plaisir à discuter œnologie, histoire et voyage avec vous.

Une épopée qui se poursuit

La Cave à Vin

Aujourd’hui, la nouvelle cave à vin aménagée dans notre enceinte recèle près de 20 000 bouteilles, dont plus de 2775 références.

Du Pétrus 1953 au 6 litres de Romanée Saint-Vivant du Domaine de la Romanée-Conti 1990, en passant par plusieurs millésimes de Château Margaux, Château Lafite Rothschild, Château Latour et Château Haut-Brion, la prestigieuse cave d’Estérel Resort propose aux passionnés la découverte de trouvailles rares.

Voir la carte des vins et mousseux

Infolettre vinicole

Nouveautés, soirées vinicoles et événements spéciaux: soyez au courant avant tout le monde des activités de la cave à vin du Bistro à Champlain, en vous inscrivant à notre infolettre vinicole.

M'inscrire à l'infolettre vinicole